Auteur

Paola Caillat

Année de publication

2018

Cet article est paru dans

189.jpg

Le 8 septembre, journée de mobilisation pour le climat, une quarantaine d’agences de la Société générale ont été « nettoyées » par des groupes des Amis de la Terre, d’ANV-Cop21, du MAN, pour dénoncer le financement d’énergies sales. Balais, serpillères et éponges sont mis à contribution pour des actions 100 % non-violentes, ludiques et déterminées.

Le 26 septembre, Ican, en collaboration avec des partenaires du monde entier, a organisé une journée mondiale d’action « Arrêtons de financer la bombe ! ». La cible  : BNP Paribas. L’objectif : que cette banque se retire de l’industrie de l’armement nucléaire.

Les banques tiennent à leur image, elles prônent éthique et responsabilité… Parler des investissements douteux et inacceptables, exiger la transparence des informations, c’est permettre aux citoyen.nes de faire des placements éclairés et d’affirmer leur pouvoir.

En tant que pourvoyeurs de fonds, les banques ont un rôle clé à jouer dans la transition énergétique, le désarmement nucléaire, le changement de société. En tant que clients, nous avons le droit et le devoir de choisir où va notre argent et de faire pression pour que les banques changent de politique et investissent pour une société soutenable. Nous pouvons aussi choisir de placer notre argent dans une banque éthique telle que la Nef.


Article écrit par Paola Caillat.

Article paru dans le numéro 189 d’Alternatives non-violentes.