Auteur

Anv-COP21

Localisation

France métropolitaine

Année de publication

2015

Cet article est paru dans

177.jpg

Action non-violente COP21

C’est un mouvement citoyen pour la justice climatique lancé par la publication de l’appel « Debout et déterminés pour sauver le climat », appel à actions non-violentes avant, pendant et après la COP21. Il est né de la volonté d’agir contre les dysfonctionnements entretenant le dérèglement climatique, en réponse à l’inaction des dirigeants politiques et économiques du monde et ce dans un cadre 100 % non-violent, permettant de rassembler le plus largement possible.

Au regard de la gravité de la situation et face à l’urgence à réagir pour éviter d’atteindre un point de non-retour, seul un mouvement de masse non-violent et déterminé, radical et populaire peut réussir à faire basculer les rapports de force et interpeller les consciences.

Réquisition citoyenne de chaises

Alors que le dérèglement climatique est déjà une tragédie pour des millions de personnes et qu’il menace les conditions mêmes d’une vie civilisée sur terre, les 196 pays membres des Nations unies sont incapables de trouver 100 milliards d’euros par an pour alimenter le Fonds Vert pour le climat. Pourtant, l’argent pour le climat existe : il est dans les paradis fiscaux !

En effet, les paradis fiscaux n’abritent pas moins de 20 000 milliards de dollars. Rien qu’au niveau de l’Union européenne, l’évasion fiscale coûte 1 000 milliards d’euros par an aux budgets publics. Cette évasion est organisée en grande partie par les banques, comme l’a montré le scandale HSBC. D’ailleurs les banques françaises ne sont pas en reste : la première d’entre elles, BNP Paribas, détient 171 filiales dans les paradis fiscaux…

C’est pourquoi un appel à la désobéissance civile, « 196 chaises pour le climat », a été lancé publiquement deux mois avant le début de la COP21, le sommet de l’Onu sur le climat, qui réunit les 196 États de la planète à Paris du 30 nov. au 11 déc. Il s’agissait de réquisitionner 196 chaises avant et pendant la COP21, dans des banques qui sont impliquées dans l’organisation du système d’évasion fiscale pour une action de masse pendant la COP21. Une fiche action explique comment organiser une action pas à pas, c’est un outil très bien fait mis à disposition activistes.

Cet appel est soutenu par de nombreuses personnalités publiques telles qu’Edgar Morin ou Patrick Viveret, ainsi que des associations telles que les Amis de la Terre, Greenpeace, Alternatiba, etc. Le Man est notamment partie prenante dans l’organisation de formations, l’objectif est de créer un vaste mouvement d’actions non-violentes en France.

anv-cop21.org


Article écrit par Anv-COP21.

Article paru dans le numéro 177 d’Alternatives non-violentes.