175.jpg
Ajouter au panier
8,50 €

175
Joueurs vidéo, avatars et non-violence

L’industrie du jeu vidéo ne connaît pas la crise, les ventes ne cessent d’augmenter. Il existe aujourd’hui une offre aussi diversifiée que dans le cinéma… Alors pourquoi cette idée persistante que le jeu vidéo est violent et dangereux ?

La publicité des jeux vidéo est souvent centrée sur la violence, car c’est un argument de vente. Par ailleurs, introduire des mécanismes de jeu non-violents tout en gardant le plaisir de jouer n’est pas si simple. Et pourtant la non-violence a tout intérêt à investir ce secteur…

Avec Y. Bailly, N. Barrach-Yousefi, M. Cervera-Marzal, C.K.C Chan, G. Gagnaire, G. De Lagasnerie, É. Maheu, F. Marchand, S. Perrin, C. Rabanes, V.C.T. Sung, F. Vachey.

Sommaire

Éditorial Paola Caillat

Au-delà des préjugés, une diversité France Vachey

Jeux vidéo violents : termes et enjeux du débat Chloé Rabanes

Dénoncer la violence ou introduire la non-violence ? François Marchand

Jouer, à quoi ça sert ? Élisabeth Maheu

Régulation non-violente des conflits dans un jeu vidéo France Vachey

People power : un jeu de résistance civile Nicola Barrach-Yousefi

"Selma" au cinéma Yvette Bailly

Le mouvement des parapluies Vincent C.T. Sung Chris K.C. Chan

Maison vivante des résistances

Former les étudiants à la régulation des conflits Élisabeth Maheu

Jeûne antinuclaire, 70 ans... Serge Perrin

À l'Olympia « for non-violence »

B.A.-BA Georges Gagnaire

Résister au quotidien Élisabeth Maheu

Lanceurs d'alerte et pirates informatiques : les nouveaux révoltés ? Geoffroy De Lagasnerie

Lectures

Les Infos du MAN