153.png

153
Tolstoï, précurseur de la non-violence

Le grand écrivain russe (1828-1910) a été un pionnier éblouissant de la non-violence, face à l’armée, l’État et l’Église. Le 7 novembre 2010, le monde littéraire va fêter le centenaire de sa mort. Au-delà des splendides romans comme Guerre et paix ou Anna Karénine, parlera-t-on des trente dernières années de l’écrivain où il vécut la simplicité volontaire, avant le Décroissance ?

Avec M. Aucouturier, J.-C. Filloux, L. Jurgenson, J.-M. Muller, M. Niqueux, H. Schwab, F. Vaillant…  

Sommaire

Éditorial François Vaillant

Tolstoï, pionnier de la non-violence Alain Refalo

« La non-résistance au mal par la violence » chez Tolstoï Jean-Marie Muller Michel Aucouturier

Deux Tolstoï ou un seul ? Michel Aucouturier

L’horreur de la guerre chez Tolstoï Luba Jurgenson

Le Tolstoï pédagogue Jean-Claude Filloux

Vivre simplement : un idéal moral et économique Michel Niqueux

Tolstoï face à l’État et à l’armée Jean-Marie Muller

Le Royaume de Dieu est en vous, le maître livre de Gandhi Alain Refalo

La correspondance Gandhi-Tolstoï François Vaillant

L’éclairage de Romain Rolland Hans Schwab

Infos diverses...

Le syndrome du Titanic ou la confiscation de l’avenir ? Johann Charvel

Du marketing militant au projet collectif Guillaume Gamblin

Convivance, ADN et grève du lait... Hans Schwab

Courrier des lecteurs

Nous avons lu...