Denise Brahimi

Universitaire retraitée, écrivaine et critique. Elle a enseigné dix ans en Algérie après l’indépendance du pays. Auteure sur le rapport de la littérature et de la politique, notamment de Nadine Gordimer, la femme, la politique et le roman, Paris, Karthala, 2000; et d'essais portant sur la littérature et les arts en Algérie, dont 50 ans de cinéma maghrébin, Paris, Minerve, 2009 ; Grandeur de Taos Amrouche, Alger, Chihab, 2012.