Agir pour la paix

Depuis 2013, Agir pour la Paix est le nouveau nom qui réunit les deux associations que sont le MIR-IRG et Action pour la Paix. Agir pour la Paix retrouve une nouvelle dynamique qui réunit deux générations de militants pacifistes qui ont pour objectif central une résolution des conflits nationaux et internationaux sans violence et sans la menace d’y recourir.

Le MIR-IRG (Mouvement International de la Réconciliation et l’Internationale des Résistants à la Guerre) à pris une dimension particulière en 1964, année lors de laquelle leurs nombreux militants, dont le charismatique Jean Van Lierde, ont obtenu le statut d’objection de conscience en Belgique. Après cette victoire, le MIR-IRG a poursuivi sa mission pacifiste et antimilitariste en se concentrant sur notamment la résistance à l’arrivée des armes nucléaires en Belgique, le conflit Israëlo-Palestinien, la Guerre du Golfe, le conflit en Ex-Yougoslavie, les ressortissants de la diaspora des grands lacs africains,…

Action pour la Paix fut quant à elle créée en 2010 par le MIR-IRG et l’association néerlandophone Vredesactie qui poursuit également une mission pacifiste et anti-militariste. A travers les campagnes Bomspotting, Nato Game Over ou War Starts Here, Vredesactie a mené de nombreuses actions directes nonviolentes depuis 2001. Celles-ci ont notamment amené des milliers d’activistes à s’inviter sur les bases militaires de l’OTAN afin de réclamer le retrait des bombes nucléaires sur le sol belge, une meilleure visibilité, éthique et transparence de l’OTAN ou encore de faire pression sur les entreprises de l’armement qui participent activement aux conflits armés à travers le monde.