Soutien aux militants mis en garde-à-vue illégale

Le mercredi 12 avril à 14h auront lieu une conférence de presse et un rassemblement pour la Paix devant le Tribunal de Grande Instance de Paris (4 Boulevard du Palais, métro Cité), en soutien à deux militants pacifistes contre le nucléaire.

En août 2016, un jeûne-action avait été organisé comme chaque année contre l'arme nucléaire par le collectif "Armes nucléaire stop". A cette occasion, deux militants ont été mis en garde-à-vue le 6 août 2016 alors qu'ils collaient des autocollants "abolition des armes nucléaires" et inscrivaient à la craie une demande de désarmement nucléaire sur la façade du siège du parti "Les Républicains" qui soutien l'arme nucléaire.

Cette garde-à-vue a été déclarée comme illégale par la Présidente du Tribunal à l'issue du procès de novembre 2016, pour « atteinte arbitraire à la liberté individuelle par personne dépositaire de l’autorité publique ».

Le collectif des Désobéissants ne souhaite pas en rester là et demande à ce que l'Etat et les responsables de cette mise en détention soient condamnés pour l'atteinte aux libertés fondamentales qui a eu lieu. Défendre cette liberté fera l'objet d'une procédure sûrement longue qui coûtera cher. C'est pourquoi une cagnotte a été ouverte ici, pour permettre aux personnes concernées d'être soutenues dans cette lutte qui nous concerne tous : celle de la liberté d'expression.